Astuces pratiques pour les loueurs #1: photos prises par Smartphone

 

Prendre de bonnes photos, presque tout le monde sait le faire, du moins avec les conseils adaptés. Le photographe Christian Egelmair sait de quoi il parle : il s’est spécialisé en photos de voitures. Pour te permettre de les présenter sur la plate-forme sharoo sous le meilleur jour, il partage son savoir-faire ici, avec nous.

 

Dans une première phase, Christian nous explique comment les loueurs peuvent réaliser des photos de qualité avec leur portable. Certes, avec un Smartphone, les réglages manuels sont très limités. Il est d’autant plus important alors de connaître les facteurs d’influence disponibles permettant de réussir ses photos. Mais maintenant, grâce aux astuces et aux conseils pratiques suivants, même sans équipement de photographe professionnel, tu pourras tirer le meilleur parti de ta voiture. D’ailleurs, Christian le démontre immédiatement ci-après : toutes les photos de ce blog ont été prises avec son iPhone!

 

 

1/ Choisir les bons angles

Les angles choisis déterminent toujours l’effet d’une photo. Seulement voilà : comment savoir quel est le bon.

 

« Ce qui compte le plus est d’éviter les répétitions lorsqu’on choisit ses angles : des photos qui se ressemblent, c’est-à-dire celles qui représentent toujours la voiture du même côté par exemple, n’ont pas beaucoup de sens. Alors, outre des prises montrant l’extérieur de ta voiture, prends-en également quelques-unes de l’intérieur. Demande-toi ce qui rend ta voiture particulièrement spéciale et mets ces caractéristiques en valeur. Essaye également d’opter pour des angles dynamiques : les lignes obliques donnent davantage de vie à tes photos que seules des vues de face. »

 

Les prises suivantes donnent une idée d’une représentation complète et attrayante d’une voiture :

 

  • vue extérieure : vue latérale/de profil
  • vue extérieure : vues obliques de devant
  • vue extérieure : vues obliques de l’arrière
  • vue intérieure : cockpit du conducteur
  • vue intérieure : vue générale de l’habitacle & et de l’espace de rangement
  • détails individuels : système de navigation, porte-bagages, etc.

 

2/ Moments & lumière du jour

Il paraît évident que des photos prises par beau temps et à l’extérieur réussissent davantage que celles prises par temps de pluie ou dans un garage. Cela dit, même par beau temps, les conditions ne sont pas systématiquement optimales pour prendre des photos. De quoi faut-il donc tenir compte tout particulièrement quand on utilise un Smartphone ?

 

« En règle générale, la période de la journée et la lumière appropriées peuvent faire des merveilles. Ainsi, ce que l’on appelle l’heure bleue, c’est-à-dire la période juste après le lever et juste avant le coucher du soleil, est le garant des meilleures conditions lumineuses. Un autre facteur qu’il importe de connaître est celui des réglages et qui, pour un appareil photo de portable, sont toujours définies de manière automatique. Dès lors, lorsque les photos sont prises par peu de lumière, le temps de pose est automatiquement prolongé ce qui peut se traduire par des photos floues ou surexposées. Alors : plus il y a de lumière naturelle, plus les photos seront nettes. »

 

 

3/ Stabilité & trépied

La netteté de photos ne dépend pas uniquement de la lumière, mais également de la stabilité de l’appareil de photo. La profondeur de champ s’obtient soit si l’on a une main sûre et tranquille, soit si l’on utilise un support ou un trépied. As-tu d’autres conseils à nous donner pour garantir des images nettes, même sans équipement adapté ?

 

« Si vous vous trouvez à proximité d’un mur, n’hésitez pas à vous y appuyer, car il fournira précisément cette stabilité permettant d’éviter des prises vacillantes. Une autre option avérée consiste à poser le Smartphone sur un support improvisé, par exemple sur ton sac à dos, par terre. »

 

 

4/ Hauteur de l’objectif: comment choisir?

Selon le type de voiture, il sera plus utile de la photographier en plongée ou en contre-plongée. Comment faire pour définir la perspective la plus adaptée ?

 

« Photographier une voiture de sport de trop haut se traduira par une impression d’image copiée et collée. Dans un tel cas, opter pour une hauteur moyenne ou plus basse de l’objectif est vivement conseillé. En revanche, lorsqu’il s’agit de voitures standard, photographier le véhicule d’en haut, donc en plongée, peut être tout à fait séduisant. En effet dans un tel cas, la distance entre l’enjoliveur et le passage de roue sera moins visible, rendant une touche plus sportive à la voiture. Et lorsqu’il s’agit de photographier un tout-terrain, il est possible de valoriser la garde au sol en privilégiant un angle de prise de vue plus bas. En d’autres termes, faire ses propres expériences avec ces différentes hauteurs d’objectifs vaut toujours la peine.»

 

 

5/ Les réflexions

Même lorsqu’une voiture a été polie avec grand soin et amour, elle perdra de l’éclat si des réflexions indésirables y apparaissent. Ce constat vaut tout particulièrement pour des voitures sombres à surface brillante sur laquelle les réflexions sont les plus visibles. Comment procéder pour éviter de tels phénomènes ?

 

« Plus l’on ménagera de l’espace libre autour de la voiture, moins d’objets pourront se réfléchir à sa surface. S’il est impossible de trouver un tel espace, je recommande de la placer devant un mur de teinte claire. Dans un tel cas, profiter de ladite heure bleue s’avérera d’autant plus un bon choix puisque la lumière douce dégagée à cette heure garantira moins de contrastes et, par conséquent, moins de réflexions. »

 

 

6/ Réglages manuels

Sur un Smartphone, impossible de régler grand-chose manuellement avant de prendre une photo. Cela dit, il existe deux fonctions très utiles à ne pas sous-estimer: le réglage de la luminosité et de la netteté. Comment s’en servir correctement ?

 

«Pour régler le degré de luminosité, toucher un endroit sombre sur l’écran; la luminosité sera immédiatement adaptée pour toute l’image. Sur des modèles de Smartphones plus récents, il est même possible de la régler dans l’image en maintenant son doigt sur l’écran puis en le faisant glisser vers le haut ou vers le bas. Aussi, s’il n’est pas toujours possible d’attendre des conditions lumineuses plus favorables, on peut utiliser cette astuce pour obtenir des photos plus claires.

 

Pour ce qui est de la netteté, le réglage automatique peut être évité en touchant n’importe quel point sur l’image. Si vous laissez votre doigt sur l’image, vous verrez apparaître le logo de «verrouillage AF». Par là, la mise au point sera verrouillée sur cette position jusqu’à ce que l’on appuie sur le déclencheur. »

 

 

Suite au prochain chapitre

Au deuxième chapitre, tu trouveras d’autres conseils pratiques destinés à tous ceux qui souhaitent s’essayer à une caméra à visée reflex, mais qui ne parviennent pas à aller au-delà du mode automatique.

 

Et enfin, pour les perfectionnistes parmi vous, nous vous indiquons dans la troisième rubrique ce qu’il faut encore savoir en matière de traitement d’images.

 

Rédigé par Danila | 18 mai 2016 |  


Sujets apparentés

Devenir une vedette en location: 7 étapes pour y parvenir #1

Devenir une vedette en location: 7 étapes pour y parvenir #2

Des prix attrayants: comment les fixer?