weShare - projet pionnier du partage d'e-cars

La mobilité électrique et le partage de voitures vont main dans la main

Daniel Hutter est responsable du secteur Mobilité chez Energie Wasser Bern (ewb); il s’est entretenu avec nous sur le projet pionnier we Share.

Trudi, Pablo, Fritz et Anna : voilà comment s’appellent les quatre véhicules électriques du projet weShare d’«Energie Wasser Bern» proposés sur la plateforme sharoo et permettant de se familiariser avec l’électromobilité de façon simple et avantageuse. Ils vous attendent au parking de la Gare Centrale de Berne, au 3e étage, les quatre Renault Zoé 100% électriques. De plus, grâce aux cartes de stationnement pour toutes les zones bleues  de Berne, les garer ne posera pas de problème non plus. Ainsi, l’électromobilité et le partage de voitures font vraiment bon ménage tout en défendant la notion d’une mobilité individuelle raisonnable.

 

Qu’est-ce qui a motivé ewb à proposer des services d’e-covoiturage à la population?

Dans le cadre de la stratégie énergétique 2025 de la Ville de Berne, Energie Wasser Bern a été mandaté de promouvoir des systèmes alternatifs de propulsion ainsi que des mesures visant à améliorer l’efficacité énergétique. Grâce au projet d’e-covoiturage weShare, un large segment de la population pourra désormais conduire un véhicule électrique, sans démarche compliquée et à un prix attrayant que ce soit de manière régulière ou uniquement à titre d’essai.

 

Quels objectifs vous êtes-vous fixés avec le projet weShare?

La Renault Zoé, entièrement électrique, procure un réel plaisir de conduite, dispose d’une bonne portée et est aussi confortable qu’une voiture classique. Aussi, les dernières réserves ou craintes vis-à-vis de l’électromobilité se sont dissipées en un rien de temps.

La plateforme de sharoo et son application permettent un accès pas cher et rapide à ces véhicules. De plus, nous espérons que la simplicité de ce mode de partage de voiture permettra, dans le long terme, de remplacer les véhicules en mains privées pour, ultérieurement, réduire le trafic en ville de Berne.

En sensibilisant le public à cette formule, il sera également possible de promouvoir les ventes de voitures électriques de même que le développement des installations de recharge dans la région de Berne. Ainsi, une famille pourrait s’offrir un véhicule électrique comme seconde voiture et décider ensuite laquelle elle souhaite partager avec d’autres familles de son quartier.

 

La volonté de partager ne cesse de se développer

Quelles connaissances ont profité à la conception du projet?

Le projet weShare se fonde sur les conclusions de diverses études récentes consacrées à la mobilité d’une part et aux tendances comportementales d’autre part.

À l’échelle mondiale comme à l’échelle nationale, la volonté de partager – notion connue sous le terme de „Sharing Economy“ (économie du partage) ne cesse de se développer. Sachant qu’à Berne – donc sur le plan local – plus de la moitié des ménages ne possède pas de propre véhicule, constituait par ailleurs un tremplin idéal pour lancer un projet de partage.

Ces informations ont contribué à concrétiser notre idée: démarrer avec quatre véhicules pour lancer une telle offre nous a semblé une démarche pragmatique. Le véhicule sélectionné, à savoir la Renault Zoé, est de taille raisonnable pour la ville et une voiture électrique facile à conduire et à manier.

Enfin, l’emplacement des voitures était un autre facteur crucial pour garantir le succès d’une telle entreprise. Pour cette raison, elles ont été stationnées en un lieu central: le parking de la Gare Centrale de Berne, avec des connexions idéales au réseau des transports publics. Les gens arrivent par le train et peuvent ensuite parcourir les derniers kilomètres dans l’agglomération de Berne de manière pratique, en voiture électrique.

Plateforme de partage simple et convaincante

Quelles exigences et quels critères ont primé avant de vous décider pour cette formule du partage?

D’emblée, le mode de partage proposé par sharoo nous paraissait être une solution sur mesure pour un projet d’autopartage innovant comme le nôtre. Les charges d’exploitation peuvent être maintenues à très bas niveau. C’est grâce au boîtier sharoo notamment, qui permet de gérer toutes les transactions sans clé, que le projet a pu être mené à bien dans sa forme actuelle. En outre, la quasi-totalité des tâches administratives est assurée automatiquement par le système de sharoo: la gestion et la vérification des données des utilisateurs (y compris le contrôle du permis de conduire), le système de réservation, l’encaissement ainsi que l’aperçu de l’utilisation d’un véhicule donné.

Chaque locataire peut s’inscrire gratuitement comme cette formule se passe de frais d’abonnement fixes et son smartphone servira de clé de voiture – un autre outil qui permet de minimiser d’éventuelles réserves en matière d’utilisation de cette plateforme.

Car n’est-il pas normal qu’un concept novateur, qui repose sur un véhicule novateur, se dote également d’une plateforme de partage innovante? La présente solution est à la fois simple et convaincante; de plus, elle peut être mise en œuvre très rapidement. De la phase de conception jusqu’à son lancement, il n’a fallu que six mois à peine pour que weShare… démarre!

 

 

Quels potentiels de développement voyez-vous pour l’avenir?
Nous voulons attendre fin 2016 pour voir comment le projet aura évolué puis, peut-être, envisager d’autres emplacements pour nos véhicules avec des partenaires choisis. En effet, il existe déjà des projets similaires à Zurich, en Valais et au Liechtenstein, ce qui démontre que la mobilité électrique et le partage de voitures vont main dans la main.

Trudi, Pablo, Fritz et Anna ...

Comment l’offre est-elle reçue et perçue par les utilisateurs?

Pour l’heure, les commentaires de nos locataires ont tous été très positifs: l’utilisation de véhicules électriques est simple et les voitures fonctionnent sans problème aucun. Outre leur utilisation et leur manipulation aisées, le fait que leur usage ne fasse l’objet d’aucune contrainte de souscrire à un abonnement est également très apprécié des clients. Des coûts ne sont facturés que si un déplacement est effectué.

Si, néanmoins et pour une raison quelconque, des questions ou des problèmes survenaient, la coopération avec sharoo fonctionne très bien. Bien qu’il ne soit pas disponible 24/7, le service clientèle réagit rapidement, est compétent et toujours serviable.

En général, on peut dire que l’effet publicitaire est élevé. La vision d’ewb (promouvoir des systèmes de propulsion alternatifs et la notion d’efficacité énergétique) par le biais du projet weShare a visiblement suscité de l’intérêt.

De plus, le fait d’avoir ‘personnalisé’ les voitures a incontestablement contribué à doper l’attrait et le charme de… Trudi, Pablo, Fritz et Anna!

 

Attention : le projet weShare s’est terminé fin 2016.